Accueil

La CGT communique

La cgt
#lesensdelavie

 

 

 

Bienvenue sur le site

 


de l'Union Départementale

 


CGT du Cantal



 
cgt15.fr
Mobilisation dans les EHPAD PDF Imprimer Envoyer
Luttes professionnelles
Jeudi, 10 Novembre 2016 15:35

Des soignants cantaliens mobilisés pour leurs conditions de travail


 

13h30 : Mobilisation CGT15 au sein de la Résidence des Prés Verts (Cités Cantaliennes de l'Automne) à Reilhac.


Plus de 50% de grévistes mobilisés pour leurs conditions de travail !

 
Election des représentants du personnel PDF Imprimer Envoyer
Luttes professionnelles
Mardi, 08 Novembre 2016 09:56

Des élus CGT a votre écoute !


 

Les Laboratoires d'Analyse Médicale SYLAB de Figeac, Aurillac, Saint-Céré, Mauriac et Bort-les-Orgues ont procédé, le 3 novembre 2016, à l'élection des représentants du personnel pour les 4 années à venir.

Une liste d'élus CGT était présentée, et a obtenu 3 sièges en titulaires et 3 sièges en suppléants (ce qui représente 50% du nombre d'élus !).
A terme ces syndiqués souhaiteraient créer une section syndicale CGT, ils sont par ailleurs déterminés à assumer totalement leurs responsabilités qu'il s'agisse du Comité d'Entreprise, des Délégués du Personnel ou du C.H.S.C.T.


La CGT15 remercie les salariés d'avoir fait confiance aux candidats CGT !

 
Elections TPE 2016 PDF Imprimer Envoyer
Luttes interprofessionnelles
Mardi, 08 Novembre 2016 09:19

Rencontre avec Myriam, salariée d’une TPE Cantalienne

(le nom a été remplacé)


 

La CGT15 a décidé, dans le cadre des élections TPE 2016, d'interroger des salariés de TPE Cantaliennes, aujourd’hui nous rencontrons Myriam.

Myriam a 55 ans, elle est titulaire d’un bac G1 (secrétariat). Elle occupe la fonction de secrétaire au sein d’une TPE depuis 1980, elle travaille depuis l’âge de 21ans (son entreprise a été son premier emploi stable).

Elle fait en moyenne des semaines de 39-40h (sur une base de 35h), ses heures supplémentaires ne sont pas payées mais récupérables en RTT. Son salaire est de 1786enet/mois (sur une base de 35h/semaine), elle ajoute que ce salaire ne lui semble pas correct pour le travail effectué.

Au sein de cette TPE, elle n’a pas accès à des activités sociales, culturelles ou sportives. Elle n’a jamais eut de proposition de formation professionnelles ou de gestion prévisionnelle de son emploi ni de ses compétences. En effet, elle n’a évolué que par son ancienneté dans l’entreprise.

Elle attend de ces élections :

- Un soutien et une défense des salariés de TPE (en effet il sont plus facilement dévoués au travail : heures supplémentaires non rémunérées au vu des « petites finances » de l’entreprise).

- Une meilleure retraite, en effet Myriam doit travailler jusqu’à 69 ans si elle veut toucher l’intégralité de son salaire net à la retraite.

- Faire croître l’emploi dans son département pour l’avenir serein de celui-ci.

Elle votera pour le programme de la CGT car elle se retrouve dans ses propositions, elle terminera sur « Je ne me vois pas à 63 ans ou plus, encore derrière ce bureau. Je travaille depuis maintenant 34 ans et j’ai bien peur qu’il m’en reste encore beaucoup à faire ».

Du 28 novembre au 12 décembre, donnons de la force à nos métiers, pour nos droits votons CGT !

 
Mobilisation du 8 novembre PDF Imprimer Envoyer
Luttes interprofessionnelles
Lundi, 07 Novembre 2016 08:48

L’Hôpital c’est vital !

 


Ce patient, « celui qui endure » « celui subit », peut être un des vôtres, un des nôtres. Que voulons-nous pour lui lorsqu’il arrive dans un des services de l’Hôpital ?

La logique d’austérité budgétaire se poursuit et ce sont les agents hospitaliers, les professionnels de santé et d’action sociale qui paient le prix fort de la dégradation des conditions de travail, des diminutions d’effectifs et de l’impossibilité de fournir des conditions normales de prise en charge à ce patient.

Que voulons-nous alors pour ce patient ?

Le soignant sera la personne que ce patient verra le matin, l’après-midi, celui qui passera la journée avec lui. Ce soignant là ne fait pas ce qu’il peut avec ce qu’il a, il fait du mieux qu’il peut avec ce qu’il a. Malgré les coupures budgétaires, les coupures de tout, le soin apporté lui, tente de ne jamais l’être. Nous avons besoin de maternités, de services d’urgences, d’hôpitaux de proximité avec des personnels en nombre suffisants, formés et en capacité de prendre soins des malades.

Loi Santé, loi de Financement de la Sécu : ne laissons pas la destruction de la santé et de l’action sociale se poursuivre ! Faire croire à l’équilibre des comptes de la Sécu alors que le déficit est reporté sur les établissements relève du mensonge éhonté ! La CGT15 exige une vraie prise en compte des besoins de Santé et d’Action Sociale de la population et les moyens afin de mener à bien nos missions de service public. Des soins de qualité, de proximité, accessibles, sont un bien communs que nous devons protéger et développer.

Chacun doit avoir accès aux soins partout sur le territoire, dans un service public de santé, sans sélection par l’argent et par le lieu de résidence.


Mobilisons-nous le 8 Novembre 2016, à AURILLAC, 14h30 devant l'ARS

 
Elections TPE 2016 PDF Imprimer Envoyer
Luttes interprofessionnelles
Mercredi, 02 Novembre 2016 10:04

Salariés des très petites entreprises, votons !

Ouvrier du bâtiment, employé(e) de maison, assistant-e maternel-le, vendeur/se en boulangerie... Savez vous que vous avez des droits et que vous pouvez les faire respecter ? On compte à ce jour dans le Cantal 10 400 salariés de TPE (Très Petites Entreprises), au même titre que n’importe quel salarié, votre travail est encadré par des règles pour vous et votre employeur.

 

Du 28 novembre au 12 décembre prochain, vous allez pouvoir voter pour élire vos représentants. C’est la deuxième fois seulement que les salariés des TPE participent à un scrutin professionnel.

Donnons de la force à nos métiers, pour nos droits votons!

http://www.tpe.cgt.fr/Pourquoi-voter-CGT

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 12